Message
Langue
Recherche
×

Entretien avec Corinna Juillet 2019

(copy 3)

Corinna, tu es actuellement encore apprentie pour devenir agent technico-commercial, mais tu approches à grands pas de ton examen final. Sais-tu ce qui va se passer ensuite ?

« Oh oui, et c’est vraiment rassurant. Pendant ma formation ici, je suis passée par presque tous les départements. C’était à la fois varié et enrichissant, non seulement en termes de contenus de formation, mais également à titre personnel. J’ai ainsi constaté avec étonnement que je m’en sortais plutôt bien en comptabilité, alors que je n’ai jamais été très douée pour les mathématiques et que j’ai vraiment un grand respect pour ce département. On dit toujours que quand on est doué pour les langues, on est mauvais en mathématiques, à priori ce n’est plus mon cas. Ma force réside cependant dans le contact avec les clients, je vais donc être embauchée après ma formation et travailler à la vente. Je vais non seulement être embauchée, mais en plus dans le département qui me plait le plus, que peut-on souhaiter de plus ? »


Est-ce que tu savais déjà au début de ta formation que tu avais une chance d’être embauchée chez nous ?

« Oui, et j’ai trouvé ça vraiment formidable. Une connaissance m’a recommandé BVS à l’époque. Une offre de formation correspondait à mon profil, et je n'avais entendu que du bien de l'entreprise. J’ai donc saisi cette chance et j’ai posé ma candidature tout à fait normalement. Et j’ai ensuite été invitée à la journée de candidature. Cette journée fut bien remplie, mais surtout très instructive : tous les candidats ont été immédiatement informés que BVS n'embaucherait que le nombre de candidats qui pourraient ensuite être embauchés s'ils fournissaient du bon travail. Cela m’a encore plus motivée. »

(copy 4)

(copy 5)

Tu t’imaginais ta formation comme cela au niveau du contenu ?

Je l’espérais, mais le fait d’avoir été sollicitée et encouragée de la sorte dès le début a été incroyablement important. À l’école professionnelle, je voyais forcément si mes camarades de classe étaient satisfaits ou non. J’ai vite remarqué que j’avais décroché le gros lot. J'ai très rarement dû faire le café et photocopier des dossiers. J’ai été intégrée immédiatement dans le travail quotidien dans chaque département. Bien sûr on m’a montré beaucoup de choses au début et transmis les connaissances spécialisées correspondantes, mais sur des processus réels. La rotation dans tous les départements m’a permis de comprendre plus facilement les processus et contextes du travail ; les formations internes m’ont apporté les connaissances de base correspondantes. Nous avons même obtenu un créneau horaire hebdomadaire à l’entreprise pour nos rapports de formation, durant lequel la salle de formation était mise à la disposition de tous les apprentis pour rédiger leurs rapports dans un délai raisonnable et de manière actuelle. De toute évidence une nouveauté dont mes camarades de classe étaient tous très jaloux, comme beaucoup d’autres choses encore dans ma formation. »


Qu’est-ce qui te plaît chez BVS ?

J’aime l’ambiance et je trouve mes collègues tout simplement super. Ici tout le monde connaît tout le monde, comme c’est le cas dans une entreprise familiale. Ici personne n’est anonyme et se perd dans la masse, on est considéré et la direction connaît encore tous les collaborateurs par leur nom, malgré la taille de l’entreprise. Mon travail est très varié et m’apporte la diversité dont chacun a besoin. Il n'y a presque pas de routine, chaque jour est différent. Je trouve également fantastique de voir comment l’entreprise se développe, ici il n’y a pas de temps morts. L’entreprise est en plein développement, non seulement pour ce qui est du nombre des collaborateurs, mais également au niveau de la superficie. C’est rassurant pour moi quand je pense à mon avenir.

(copy 2)

Ta devise en une phrase ?

« Personne n’est parfait, mais chacun est unique à sa manière. »